La programmation informatique: la solution au problème du chômage des jeunes en Afrique?

La programmation informatique: la solution au problème du chômage des jeunes en Afrique?

  • Posted on: August 16, 2015

Si, selon les statisticiens, le taux de chômage au Sénégal se posait à 26 % en 2013, ce que ce chiffre n’annonce pas, c’est qu’environ 80% de ceux qui ont un emploi gagne moins de 400 Euros par mois. 400 euros, c’est également le salaire moyen d’un développeur d’applications mobile en Inde d’après le site PayScale.com. 

Alors que le taux de pénétration des mobiles intelligents est en perpétuelle évolution sur le marché africain, la demande pour des codeurs qui proposeront des contenus attractifs pour les populations locales suis la même courbe ascendante.

La programmation informatique est-elle la solution au problème du chômage des jeunes en Afrique ? 

Comme l’a annoncé le ghanéen Herman Chinery-Hesse: “la révolution des TIC est celle que l’Afrique ne peut se permettre de manquer“.

En armant les jeunes africains des techniques et en leur apprenant des langages de programmation, ils seront à même de répondre aux besoins très spécifiques du marché africains “Le monde de la programmation informatique a le pouvoir d’offrir des emplois à des millions de jeunes africains. Que ce soit en auto-entrepreneuriat, en travaillant pour des entreprises africaines ou pour des groupes internationaux” a souligné Sadibou SOW, directeur général de Dev Académie, un espace de formation intensive en développement d’applications mobiles basé à Dakar, au Sénégal.

Le développement d’applications mobiles ne doit plus être considéré comme une science occulte réservée à une élite de mathématiciens. Nous avons déjà formé des dizaines de personnes, qui n’avaient aucune base en informatique, qui ont commencé à gagner de l’argent grâce à leur nouveau métier, après seulement quelques mois de formation.” a-t-il conclu.